webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe numerique Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Data / Données personnelles Propriété intellectuelle Services numériques E-commerce Contenus illicites / E-réputation International Startup et Legaltechs / Tendances Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre du numérique
L'actualité juridique et économique des acteurs du numérique par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Startup et Legaltechs / Tendances
 

L’incubateur d’entreprise, un vecteur de croissance durable sur des marchés en pleine évolution

L’incubateur d’entreprise, structure d’accompagnement proposant des moyens techniques (savoir-faire), financiers et une mise en réseau, est un format plébiscité pour sa capacité à générer des synergies entre l’entreprise incubatrice et la start up incubée.



L’Open Innovation, ou innovation ouverte, est une expression formulée dans les années 2000 (Open Innovation : The New Imperative for Creating and Profiting from Technology, Henry Chesbrough, 2003), désignant l’ouverture de l’entreprise à une diversité d’acteurs innovants externes ou internes, hors R&D (la R&D fait référence à un processus d’innovation fermée, en opposition directe avec l’open innovation). Ce processus se développe de manière exponentielle depuis les années 2010 en France, du fait de la mutation induite par le passage à l’ère numérique, qui a poussé les acteurs historiques à s’ouvrir pour rester compétitifs et s’assurer une croissance durable sur des marchés économiques ‘’disruptés’’ par l’arrivée de pure players proposant des solutions intégralement connectées.

Différentes stratégies d’open innovation existent pour les entreprises désireuses de se connecter à l’écosystème de l’innovation lié à leur secteur d’activité, tout en réduisant les coûts liés à la R&D, et en partageant les risques inhérents à tout processus d’innovation. La couveuse, la pépinière, l’incubateur ou l’accélérateur d’entreprise sont des exemples parmi de nombreux autres.

Dans cette myriade de solutions, l’incubateur d’entreprise, structure d’accompagnement proposant des moyens techniques (savoir-faire), financiers et une mise en réseau, est un format plébiscité pour sa capacité à générer des synergies entre l’entreprise incubatrice et la start up incubée. Encore faut-il actionner les bons leviers, qui plus est dans le bon ordre.

Les préalables à tout processus d’open innovation au sein d’une entreprise sont la transformation numérique et l’acculturation des collaborateurs au travail collaboratif, c’est-à-dire une horizontalité et une agilité dans l’articulation des équipes en interne, propices à la créativité. Ces prérequis ne sont toutefois pas suffisants pour assurer l’efficacité d’un incubateur.

Les témoignages d’entreprises ayant fondé leur incubateur se multiplient, insistant sur la nécessité de préparer chaque étape d’incubation, a fortiori la phase préalable à l’incubation, de la détection/qualification de projets innovants à l’intégration du programme.

La contractualisation de la collaboration est une clé de succès importante car cela permet de mettre en avant les intérêts de chaque parti, la complémentarité des projets, tout en définissant le cadre et les limites de l’incubation. C’est à ce stade que l’entreprise et la start up assurent l’adéquation de leurs objectifs et obligations respectifs.

Une fois le cadre stratégique, les indicateurs de suivi et critères d’évaluation précis établis, l’incubation peut alors opérer, sous la forme d’une collaboration au quotidien, rapide et rythmée, ponctuée de jalons concrets, assurant une accélération permanente.

Si l’incubation est un vecteur potentiel de différentiation concurrentielle pour l’entreprise, il convient cependant d’assimiler le fait que tout processus d’innovation implique une prise de risque. La possibilité d’échec est une variable à intégrer dans le processus d’open innovation de l’entreprise, de manière à assurer un bilan global positif.

Simon Associés et SA Innovation Lab Services (SAILS) ont développé un « Kit incubator » destiné aux entreprises et aux start up. Cette solution allie à la fois une vision opérationnelle et business, selon un cahier des charges et des prérequis déterminés, tout en tenant compte de contraintes juridiques qui doivent être traitées pour assurer la sécurité des relations et des échanges entre l’entreprise et la start up. N’hésitez pas à écrire à kitincubator@simonassocies.com.

VOIR AUSSI

Nouvelle application pour la blockchain dans le domaine du covoiturage

Partenariat entre l’IRT et la Métropole Lyonnaise

- Vu : 542

Afin de fluidifier le trafic sur l’A6/A7 aux alentours de l’agglomération de Lyon, l’Institut de Recherche Technologique a développé un service utilisant la technologie blockchain dont l’objectif est de mutualiser les différentes plates-formes de covoiturage de la région de Lyon.

> Lire la suite

SIMON ASSOCIÉS permet à la start-up française Cadre de Vie d’obtenir son label CNIL « Gouvernance Informatique et Libertés »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

- Vu : 814

Pour obtenir son label CNIL, la start-up française, experte de la « smart data » dans le secteur de l’immobilier, s’est tournée vers SIMON ASSOCIÉS pour son expertise en protection des données personnelles.

> Lire la suite


Les plus vus...
Loi informatique et libertés III : articulation avec le RGPD
6 juillet 2018 - Vu : 3303
La loi du 20 juin 2018 n°2018-493, prise en application du Règlement (UE) 2016/679 sur la Protection des ...
> Lire la suite
Phishing : le seul fait de répondre à un email d’hameçonnage constituerait-il une négligence grave ?
16 novembre 2018 - Vu : 2794
La Cour de cassation, dans cet arrêt du 3 octobre 2018, a censuré les juges du fond qui ...
> Lire la suite
La mise en conformité avec le RGPD des PME
22 mai 2018 - Vu : 2784
Consciente des difficultés que peuvent rencontrer les entreprises dans leurs démarches, la CNIL a édité une méthodologie présentée ...
> Lire la suite
Protéger ses marques efficacement - 15 mai 2018 - Nantes
16 avril 2018 - Vu : 1579
SIMON ASSOCIÉS organise un petit-déjeuner sur le thème de la protection des marques le 15 mai 2018 à ...
> Lire la suite
Copyright ©2017 La lettre du Numérique | Création et réalisation Webcd©