LONGUET-DASSAULT Marguerite

Avocate

Marguerite LONGUET-DASSAULT intervient principalement en droit des Sociétés au sein du département Corporate du cabinet Simon associés.

CARRIÈRE :

Avocat
Simon Associés
depuis 2022

Elève-avocat
LRS associés, droit des sociétés
janvier à juillet 2021

Elève-avocat
ENERGIPOLE, droit des sociétés
juillet à décembre 2020

Direction juridique, juriste droit des sociétés
THALES
2013-2017

Direction juridique, juriste droit des affaires
Vivendi
2012-2013

FORMATION :

CAPA – IXAD, école des avocats du Nord-Ouest – 2020-2021

CRFPA, IEJ Paris V Descartes – 2019

BMEDIATION – Certificat à la médiation civile et commerciale, Bruxelles, Belgique – 2018

LLM in Intellectual Property and Information Technology, Fordham University School of Law, New-York, Etats-Unis – 2010-2011

Master 1 droit des Affaires, Université Paris II Panthéon-Assas – 2009-2010

LANGUES PARLÉES :

Anglais
Français

Lire plus

Sommaire

Les plus vus

some
Cryptomonnaie vs. Monnaie digitale de banque centrale
Actualités Si les cryptomonnaies (du type Bitcoin, Bitcoin Cash, Ether, Litecoin) se sont développées au cours des dernières années, l’année 2020 a vu apparaitre de nouvelles monnaies digitales actuellement testées par certaines banques centrales. C’est ainsi que la Chine teste…
some
Loi informatique et libertés III : articulation avec le RGPD
Modification de la Loi informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 La loi du 20 juin 2018 n°2018-493, prise en application du Règlement (UE) 2016/679 sur la Protection des données du 27 avril 2016, vient désormais modifier la Loi informatique…
some
Phishing : le seul fait de répondre à un email d’hameçonnage constituerait-il une négligence grave ?
Cass. com., 3 octobre 2018, n°17-21.395 La Cour de cassation, dans cet arrêt du 3 octobre 2018, a censuré les juges du fond qui s’étaient contentés de constater l’absence de négligence grave d’un client pour condamner la Banque à lui…
some
Action en contrefaçon de droit d’auteur et preuve de la qualité d’auteur
Ord. réf., Président TGI Paris, 24 septembre 2018, n°18/57276 La recevabilité de l’action en contrefaçon de droit d’auteur est subordonnée à la preuve de la qualité d’auteur et de la titularité des droits. Dans cette affaire, le juge des référés…